lundi 18 juin 2018

Les États-Unis sont contre le Nord Stream II en raison de l’initiative des «Trois Mers»

Article original de Andrew Korybko, publié le 1er juin 2018 sur le site Oriental Review
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

La géopolitique du Nord Stream II devient de plus en plus complexe.

Nord Steam 2 

Le deuxième gazoduc sous-marin direct entre la Russie et l’Allemagne continue de subir de fortes pressions de la part des États-Unis, qui sont totalement contre sa construction et menacent même de sanctionner ceux qui sont impliqués dans le projet. L’Allemagne est le moteur économique de l’UE et reçoit beaucoup de ressources qui alimentent ses usines de Russie, faisant ainsi de son partenariat énergétique un exemple naturel de coopération gagnant-gagnant et de confirmation des théories économiques fondamentales de l’offre et de la demande. Cela dit, c’est précisément à cause des implications politiques profondes de ce partenariat que les États-Unis s’y opposent si fortement, parce qu’ils craignent que Moscou oriente Berlin vers le monde multipolaire à long terme.

vendredi 15 juin 2018

Le refus américain de voir la menace Daech en Asie centrale ne fera que renforcer l’anneau d’or

Article original de Andrew Korybko, publié le 30 mai 2018 sur le site Oriental Review
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Les États-Unis ont rejeté les avertissements de la Russie selon lesquels Daech se rassemblait dans le nord de l’Afghanistan et s’apprêtait à constituer une menace pour l’Asie centrale.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Oleg Syromolotov, a attiré l’attention sur cette menace lors d’un discours dans la capitale tadjike de Douchanbé pendant la conférence de deux jours sur le « contre-terrorisme et la prévention de l’extrémisme violent ». Le colonel Kone Faulkner l’a qualifié de « propagande » et a insisté sur le fait que la Russie « ne fait pas assez pour s’attaquer au problème de la radicalisation et du recrutement terroriste à l’intérieur de ses frontières », bien que Syromolotov ait parlé précisément de ces efforts anti-terroristes lors d’une autre conférence de l’OSCE sur le contre-terrorisme, il y a deux semaines.


jeudi 14 juin 2018

La mort et la résurrection d’un blogueur

Article original de Dmitry Orlov, publié le 5 juin 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Normalement, nous sommes heureux quand les choses se passent bien et tristes quand les choses tournent mal. L’effondrement semble changer cela. Dans un scénario d’effondrement, les choses tournent mal. L’idée que quelque chose irait bien est reléguée au royaume des vœux pieux, et l’attention se porte plutôt sur les choses qui tournent mal de manière particulièrement profonde, amusante ou envoûtante. L’effondrement fait que les limites de l’action constructive se réduisent à un cercle minuscule entouré d’une vaste étendue de conséquences inattendues. Les notions de victoire et de défaite sont redéfinies : nous nous sentons victorieux lorsque les plus responsables de l’effondrement font quelque chose de spectaculaire pour contrecarrer leur propre but sans que nous fassions rien ; à l’inverse, nous nous sentons vaincus lorsque le processus d’effondrement ralentit et que le monde s’installe dans un modèle d’échec interminable et durable.

Garder la cadence avec Poutine

Article original de Dmitry Orlov, publié le 8 juin 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Hier, j’ai passé quatre heures à regarder la télévision. Ce n’est pas quelque chose que je fais normalement parce que je trouve l’ensemble du médium télévisuel fastidieux, ennuyeux. C’est globalement une perte de temps. Pour moi, tous les programmes de télévision sont une mauvaise idée, parce que je n’aime pas être programmé. En fait, je ne possède même pas de télévision. Quand j’ai besoin de regarder quelque chose, je le fais sur l’écran de mon ordinateur portable. Mais c’était une occasion spéciale.

mercredi 13 juin 2018

Notes sur le chagrin et le chaos

Article original de James Howard Kunstler, publié le 31 mai 2018 sur le site kunstler.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Hier soir, j’interviewais un couple de « homesteaders » sur une île au nord de Seattle quand ils ont remarqué que la chienne de la famille, âgée de douze ans et nommée Lacy, n’était pas rentrée dîner, alors qu’elle le fait toujours à cette heure-là. Une recherche s’ensuivit et ils la trouvèrent bientôt, morte, dans le pré à une centaine de mètres derrière la maison avec deux grosses plaies perforantes dans le corps.

Image associée

Personne n’avait entendu un coup de feu. Nous avions discuté à l’intérieur et une fenêtre à proximité était ouverte. Ils ont soupçonné que le chien avait rencontré un chevreuil à queue noire là-bas et avait été blessé à mort. Nous n’avions pas entendu un cri, ou quoi que ce soit. Il y a une semaine, un aigle a pris une de leurs oies, et un « monstre » terrestre en avait eu une autre, l’autre jour.

La dissonance cognitive entourant Donald Trump

Article original de Brandon Smith, publié le 1er juin 2018 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



En général, il a toujours été dangereux de croire aveuglément en des icônes humaines de quelque nature que ce soit, et pour le dire vite, c’est totalement inutile. La maxime selon laquelle « on ne devrait jamais rencontrer ses héros » est quelque chose que beaucoup plus de gens devraient prendre à cœur lorsqu’ils appliquent un statut élevé aux dirigeants politiques en particulier. Le culte de héros d’une célébrité est malsain, mais le culte de héros d’un président peut être vraiment dangereux.

lundi 11 juin 2018

La « diplomatie énergétique » de la Russie va-t-elle aider le Vietnam et la Chine à conclure un accord ?

Article original de Andrew Korybko, publié le 25 mai 2018 sur le site Oriental Review
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Rosneft logo

Rosneft effectue des forages pétroliers au large de la côte du Vietnam donnant sur la mer de Chine méridionale dans une zone revendiquée par la Chine.

Le géant russe de l’énergie est impliqué dans le champ pétrolifère « Lan Do » qui touche littéralement la limite sud-ouest de la ligne de neuf traits de la Chine, mais qui est apparemment considéré par la compagnie comme étant sous la souveraineté de facto du Vietnam. La Chine a officiellement appelé tous les pays à respecter ses revendications sans mentionner spécifiquement Rosneft, mais en y faisant clairement référence, signe qu’elle se sent mal à l’aise avec ce dernier développement, même si cela pourrait éventuellement s’avérer être un pas dans la bonne direction.