samedi 20 octobre 2018

La disparition d’un journaliste saoudien pourrait secouer les marchés pétroliers

Article original de Cyril Widdershoven, publié le 14 octobre 2018 sur le site oilprice.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Riyadh

Dans Le monde ne suffit pas, l’espion britannique James Bond s’attaque aux cartels pétroliers internationaux et aux opérateurs illégaux. La fiction de l’histoire est claire pour tous, mais le sujet sous-jacent est toujours d’actualité, car l’émeute médiatique en cours sur Khashoggi, le journaliste du Washington Post de nationalité saoudienne, fait pression sur la Maison des Saoud

Le secret de la grande bulle américaine de la fracturation hydraulique

Article original de Justin Mikulka, publié le 18 avril 2018 sur le site DeSmog
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Natural gas drilling well pad in Wyoming

Production de pétrole de schiste. Champ gaizer Wyoming’s Jonah. Credit: EcoFlight

En 2008, Aubrey McClendon était le PDG du Fortune 500 le mieux payé en Amérique, un titre qu’il a gagné en gagnant 112 millions de dollars pour avoir dirigé Chesapeake Energy. Plus tard surnommé « Le roi du schiste », il a été à l’avant-garde du boom à venir de l’industrie pétrolière et gazière, rendu possible par les progrès de la fracturation hydraulique, qui a permis d’extraire des combustibles fossiles des formations de schistes un peu partout aux États-Unis.

L’industrie du schiste argileux creuse plus de dettes que de bénéfices

Article original de Justin Mikulka et Sharon Kelly, publié le 14 avril 2018 sur le site DeSmog
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


Le champ gazier Jonah, au Wyoming, est marqué par un réseau de plateformes de forage, de routes et de pipelines. Crédit : Bruce Gordon, EcoFlight, CC BY 2.0


Depuis 2007, l’industrie pétrolière et gazière a perdu 280 milliards de dollars en misant sur le boom de l’extraction de pétrole de Roche-mère, qui a été rendu possible par la fracturation hydraulique (fracking) et le financement de Wall Street. Ces sociétés empruntent toujours beaucoup. Mais même si l’industrie lutte pour réduire ses coûts – qui tailladent ses profits – en continuant d’emprunter et de forer, la grande promesse de la révolution du pétrole de Roche-mère est également menacée par un autre spectre : la baisse de production sur chaque puits.

vendredi 19 octobre 2018

Le brouillard de la mauvaise foi

Article original de James Howard Kunstler, publié le 27 septembre 2018 sur le site kunstler.com 
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Monument Jefferson dans le brouillard


Il y a beaucoup à déballer dans le psychodrame national qui a été présenté hier au comité judiciaire du Sénat dans l’affaire Ford c. Kavanaugh. Le Dr Ford a décrit ce que le New York Times appelle le « traumatisme épouvantable » du traitement qu’elle aurait subi des mains de Brett Kavanaugh il y a 36 ans. Et M. Kavanaugh l’a nié en pleurant de rage.


jeudi 18 octobre 2018

La Turquie fait le plein. Qu’est-ce que cela signifie pour les régions limitrophes ?

Article original de Anna Mikulska et Marcin Sienkiewicz, publié le 8 août 2018 sur le site War On The Rocks
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Global LNG trade to surpass 500 bcm by 2023: IEA
Image: Anadolu Agency
Dans l’ombre du débat animé qui fait rage en Europe sur le projet de gazoduc North Stream 2, des investissements dans le gaz naturel capables de transformer l’accès à l’énergie de l’Europe et la sécurité dans la région de la mer Noire sont en cours en Turquie. Consciente de l’importance potentielle de ces nouveaux corridors de gaz naturel, la Turquie s’est positionnée pour devenir un acteur important aux côtés, sinon aux dépens, de la Russie, qui a toujours été le principal fournisseur de gaz naturel de la Turquie et de l’Europe. Mais il reste à voir si cette diversification prochaine de l’approvisionnement en gaz naturel dans la région de la mer Noire constituera une victoire décisive pour la Turquie ou un gain pour la sécurité énergétique européenne. Cela dépendra du niveau auquel la Turquie reste indépendante de l’influence russe et si la Turquie elle-même suivra les règles de marché lorsqu’elle distribuera du gaz naturel provenant de Russie, d’Azerbaïdjan et éventuellement d’autres fournisseurs de la Caspienne vers l’Europe.

Traductions

L'objectif de cette page est de donner accès à une information internationale à
ceux qui ne comprennent pas l'anglais. La langue est une barrière pour certains et il est du devoir de ceux qui le peuvent de proposer le point de vue des autres peuples pour que tous, nous puissions nous comprendre sans l'intermédiaire des filtres de nos médias. Les citoyens américains ont un point de vue, les allemands aussi ainsi que les russes ou les ivoiriens. Entendre leur vision du monde, c'est élargir la notre et c'est le meilleur moyen de ne pas se faire manipuler par la peur et par la haine.

Vous ne changerez jamais les choses en combattant ce qui existe déjà.
Pour changer les choses, construisez un nouveau modèle qui rendra l'ancien obsolète.
Richard Buckminster Fuller (1895-1983)

Pour les auteurs les plus traduit, les articles sont archivés par blocs de 3 ans.

mercredi 17 octobre 2018

Comment les gens sont facilement contrôlés par les tyrans

Article original de Brandon Smith, publié le 5 septembre 2018 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



La question se pose souvent dans les cercles du mouvement de la liberté de savoir comment nous en arrivons au point d’une tyrannie totale au sein d’une société. De nombreux facteurs déterminent ce résultat, mais à travers tous les différents systèmes totalitaires de l’histoire, il existe des dénominateurs communs – des éléments qui doivent être présents pour que les tyrans l’emportent. Lorsque nous pouvons identifier ces éléments communs de manière objective, nous rendons beaucoup plus difficile l’enracinement de ces structures despotiques.

mardi 16 octobre 2018

Interview avec Collapse Chronicles

Article original de Dmitry Orlov, publié le 9 octobre 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



J’ai récemment été contacté par Sam Mitchell, qui a une chaîne YouTube appelée Collapse Chronicles et qui interview les suspects habituels dont Jim Kunstler. Et comme ça ne me dérange pas d’aller partout où va Jim, j’ai accepté de lui donner une interview. Vous pouvez entendre la version audio ici et souffrir de la mauvaise qualité sonore, ou vous pouvez simplement lire ma distillation améliorée ci-dessous. L’interview a été interrompue parce que la connexion internet est tombée en panne.

lundi 15 octobre 2018

La bulle de tout : quand va-t-elle enfin éclater ?

Article original de Brandon Smith, publié le 26 septembre 2018 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr




Tout comme les lois de la physique, il y a certaines lois de l’économie qui restent constantes, peu importe le degré de manipulation qui existe sur les marchés. L’expansion conduit inévitablement à la contraction, et ce qui monte doit finir par descendre. Les banques centrales comprennent très bien cette réalité ; elles ont passé plus d’un siècle à essayer d’exploiter ces lois à leur propre avantage.

La fin de la croissance chez les nantis condamne la croissance pour tout le monde

Article original de Chris Hamilton, publié le 10 septembre 2018 sur le site Econimica
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

La raison pour laquelle les riches sont riches est ridiculement simple

Le système économique mondial est fondé sur la croissance, mais pas n’importe quelle croissance, la croissance là où elle compte (économiquement). Cependant, la croissance démographique (le fondement de la croissance économique) parmi les pays à revenu élevé et à revenu moyen supérieur est en train de diminuer rapidement tout autour du monde. Comme je l’ai déjà souligné, le nombre total de naissances a diminué dans les pays à revenu élevé et à revenu moyen supérieur de manière combinée depuis 1988 et maintenant les naissances diminuent partout sauf dans les pays à faible revenu du monde. Sans croissance parmi les pays importateurs dans le monde qui ont les revenus, l’épargne et/ou l’accès au crédit… il n’y a pas de croissance pour les pays exportateurs.

jeudi 11 octobre 2018

Tangage en vue

Article original de James Howard Kunstler, publié le 5 octobre 2018 sur le site kunstler.com 
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Les premiers chapitres du nouveau livre de Michael Lewis, The Fifth Risk, décrivent l’insouciance de l’équipe de transition de Trump au cours des mois qui ont précédé sa prestation de serment à titre de président. L’ancien gouverneur du New Jersey, Chris Christie, dirigeait l’équipe, avec dans ses classeurs, pleins de chefs d’agence possibles, avant d’être sommairement viré par Steve Bannon, qui devait bientôt lui-même être jeté dehors par le « Golem d’Or de sa Grandeur ». Il y a, en fait, un ensemble de protocoles rigoureux pour gérer la transition du pouvoir basé sur des décennies de pratique cumulée – et l’anxiété face aux démons nucléaires effrayants au cœur de la puissance américaine – mais ils ont été dédaignés, à la grande horreur d’une bureaucratie permanente en place attendant un leadership.

Le Reichstag est prêt à brûler à nouveau

Article original de Dmitry Orlov, publié le 4 octobre 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Il y a exactement trois ans, j’ai publié un article qui m’a été envoyé par Alex S. d’Allemagne. Il s’est avéré remarquablement clairvoyant ; au cours des trois années qui ont suivi, les événements en Allemagne se sont déroulés tout à fait conformément à ses prédictions. Le système politique allemand s’effondre. En réponse, Merkel et ceux qui la soutiennent semblent réactiver le scénario suivi par les national-socialistes après l’événement du 23 février 1933 : l’incendie au Reichstag a servi d’excuse à une répression politique de l’opposition. De même, immédiatement après les manifestations à Chemnitz, la presse allemande s’est précipitée pour qualifier les manifestants de fascistes et d’extrémistes.

mardi 9 octobre 2018

Guerre froide 2.0 : La menace russe pour la paix et la dépendance de l’Amérique à la guerre

Article original de Dmitry Orlov, publié le 2 octobre 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Entrevue avec Global Research


https://soundcloud.com/user-918579032/cold-war-20-the-russian-peace-threat-and-americas-addiction-to-war
 

Global Research : Nous sommes rejoints par Dmitry Orlov. Il est écrivain, blogueur et analyste géopolitique russo-américain. Son travail s’est concentré sur le déclin et l’effondrement économiques, écologiques et politiques aux États-Unis, et il est également l’auteur de nombreux articles. Ses livres comprennent Réinventer l’Effondrement : L’expérience soviétique et les perspectives américaines et Rétrécissement de la technosphère : Se familiariser avec les technologies qui limitent notre autonomie, notre autosuffisance et notre liberté. Il nous rejoint ici depuis Moscou. Merci beaucoup de revenir dans notre émission Dmitry.

lundi 8 octobre 2018

La lutte contre la globalisation exige un mouvement honnête vers la décentralisation

Article original de Brandon Smith, publié le 21 septembre 2018 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Il y a plus d’une décennie, les détracteurs du mouvement pour la liberté disaient souvent qu’il ne suffisait pas de simplement souligner tous les problèmes de notre économie – nous devions aussi proposer des solutions. Bien sûr, une tactique courante d’Alinsky est d’exiger de vos adversaires qu’ils résolvent tous les maux du monde avant qu’ils ne puissent gagner le droit de se plaindre. « Si vous ne pouvez pas nous donner une solution, alors arrêtez de parler sans cesse du problème », crient ses supporters sans cesse comme des perroquets.

La stratégie de la Russie dans le bassin de la mer Noire

Article original de Nikolas Gvosdev, publié le 2 août 2018 sur le site War On The Rocks
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Le 16 mai, le président russe Vladimir Poutine a inauguré le pont du détroit de Kertch, reliant la péninsule de Crimée au continent russe, sept mois plus tôt que prévu. Ce faisant, il a signalé la détermination de la Russie à remodeler l’équilibre géopolitique et géo-économique de la région de la mer Noire, malgré les sanctions occidentales. Bien que Moscou ne soit pas en mesure de dominer la mer Baltique, ses efforts pour transformer la mer Noire en mare nostrum  portent leurs fruits. Au cours des dernières années, le Kremlin a maîtrisé la feinte de la Baltique : en se livrant à des provocations aériennes et maritimes dans une région très surveillée par l’Occident, la Russie a été capable de renforcer sa position en mer Noire sans préavis. Alors que la plupart des stratèges américains s’inquiètent de la région de Suwalki sur la frontière polono-lituanienne en tant que voie potentielle d’invasion russe vers l’Europe centrale, c’est l’accumulation de puissance de la Russie en mer Noire qui devrait préoccuper les décideurs politiques. En utilisant la mer Noire comme un tremplin, la Russie peut projeter sa puissance au-delà de son environnement immédiat – au Moyen-Orient, dans les Balkans et en Méditerranée – et renforcer sa réémergence en tant que grande puissance.

samedi 6 octobre 2018

Que signifie le plein emploi ?

Article original de Chris Hamilton, publié le 4 septembre 2018 sur le site Econimica
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

La récession est droit devant… mais cette fois, avec un rebondissement

Résultat de recherche d'images pour "USA old people"

Les maths ne sont généralement pas n’importe quoi. Elles peuvent être tordues et torturées par les statistiques et alambiquées par les formules, mais en général, les mathématiques simples sont à peu près aussi honnêtes qu’elles peuvent l’être. Ainsi, à la fin de 2017, lorsque le Bureau of Labor Statistics (BLS) a suggéré que le nombre d’emplois allait augmenter de 11,5 millions au cours de la prochaine décennie (2016-2026), j’ai pensé à faire le calcul pour voir par moi-même s’il y aurait une croissance démographique suffisante pour soutenir cela. J’ai récemment écrit un article expliquant pourquoi il était mathématiquement improbable que la croissance de l’emploi américain se poursuive et pourquoi la croissance économique sous Trump ne serait qu’illusoire, mais il m’a fallu un certain temps pour réfuter spécifiquement le BLS. En bref, les maths disent qu’il n’y a aucune chance que le BLS ait raison. Mais pourquoi ?


Alors vous pensez que la science sauvera le monde ? Vous en êtes sûr ?

Article original de Ugo Bardi, publié le 27 août 2018 sur le site Cassandra Legacy
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


 

Je comprends qu’en publiant ce billet, je peux donner des munitions à la foule anti-science. Mais nous ne pouvons pas nous cacher dans une tour d’ivoire et dire aux gens que la science est parfaite telle quelle. Nous avons besoin de réformes profondes dans la façon de faire de la science.

En Italie, nous avons un terme pour ceux qui s’engagent dans une tâche beaucoup trop grande et trop difficile pour eux. Nous les appelons « l’armée Brancaleone » (Armata Brancaleone), un terme qui vient du titre d’un merveilleux film italien de 1966 où un chevalier italien autoproclamé tente de diriger une armée de combattants incompétents. Les tristes conditions de la science de nos jours me font parfois penser à l’histoire de l’armée de Brancaleone.

jeudi 4 octobre 2018

Éloge de l’irresponsabilité, partie 2

Article original de Dmitry Orlov, publié le 27 septembre 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

 

Notre tâche consiste à définir les aspects louables de l’irresponsabilité, et pour ce faire, nous devons d’abord définir l’irresponsabilité elle-même. Et là, nous découvrons immédiatement plusieurs possibilités. Il y a l’irresponsabilité par action, être irresponsable en commettant des actes irresponsables. Il y a aussi l’irresponsabilité par omission, être irresponsable en n’agissant pas de manière responsable. Et ne négligeons pas de mentionner l’irresponsabilité volontaire, qui consiste à refuser d’accepter ou de reconnaître ses responsabilités. Enfin, il y a la méta-irresponsabilité, qui consiste à considérer la question de la responsabilité d’une manière irresponsable, comme dans : « Votre discussion sur la responsabilité devient fatigante ! »

Mais un tel recueil d’irresponsabilité ne semble guère éclairer la question de savoir ce qui est digne d’éloges à ce sujet. Faisons donc un peu marche arrière. Tout d’abord, définissons la responsabilité. Ensuite, nous exposerons ses nombreux aspects déplorables, détestables, répréhensibles. Et puis, enfin, par une simple négation, nous arriverons à l’irresponsabilité et à ses aspects louables et dignes d’éloges. Allons-y, jetons-nous à l’eau !

mercredi 3 octobre 2018

Réinventer le libéralisme pour le XXIe siècle

Article original  publié le 13 septembre 2018 sur le site The Economist
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Résultat de recherche d'images pour "The Economist liberalism"

En septembre 1843, James Wilson, un Écossais, fonda cette revue. Son but était simple : défendre le libre-échange, le libre marché et un gouvernement limité. C’étaient les principes centraux d’une nouvelle philosophie politique que Wilson a suivie et avec laquelle The Economist a depuis lors été associé. Cette philosophie s’appelle le libéralisme.

mardi 2 octobre 2018

Comment la Chine gagne la guerre commerciale

Article original de Mary E. Lovely, publié le 8 août 2018 sur le site The New-York Times
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

https://cdn3.i-scmp.com/sites/default/files/styles/980x551/public/images/methode/2018/07/16/2184ca08-8743-11e8-99b0-7de4d17a9c3a_1280x720_144231.jpg?itok=m2LmTQKu

Pour infliger plus de douleur à la Chine, l’administration Trump, la semaine dernière, a augmenté la mise dans sa guerre commerciale. Elle promet maintenant que la prochaine série de droits de douane, sur 200 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine, sera taxée à 25% au lieu des 10% annoncés précédemment. Le président Trump exhorte ses partisans pour expliquer que les tarifs douaniers « sont synonymes d’emplois et de grande richesse ».

Quand l’argent pue

Article original de Dmitry Orlov, publié le 24 septembre 2018 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


Bill Mayer
L’expression « pecunia non olet » (l’argent n’a pas d’odeur) aurait été pondue (sans jeu de mots) par l’empereur romain Vespasien qui régna de 69 à 79 après J.-C. Elle signifie généralement que la valeur de l’argent reste la même quelle que soit la façon dont il a été obtenu. (Eh bien, dites-le à une équipe de blanchiment d’argent !) Vespasien avait raison : la monnaie romaine était principalement utilisée sous forme de pièces d’argent qui tiraient leur valeur de leur teneur en argent plutôt que de toute autre chose.


lundi 1 octobre 2018

L’effet domino : comment l’effondrement global sera vendu aux masses

Article original de Brandon Smith, publié le 31 janvier 2013 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Dans notre monde moderne, il existe certaines institutions de pouvoir. Je ne parle pas de comités gouvernementaux, d’agences à trois lettres, de groupes de pression corporatifs ou même d’organisations militaires classiques ; non, ceux-là ne sont que de simples « intermédiaires » du pouvoir, des garçons de courses, les tueurs bien payés de la mafia globale. Ce ne sont ni les stratèges ni les décideurs.


Est-ce qu’une nouvelle flotte russe de la mer Noire arrive ?

Article original de Dmitry Gorenburg, publié le 31 juillet 2018 sur le site War On The Rocks
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


Image: Wikimedia Commons
L’été dernier, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choigou, a déclaré que la Russie continuera à renforcer ses forces autour de la mer Noire afin de « neutraliser la menace sécuritaire de l’OTAN dans la région de la mer Noire ». Cette rhétorique met en évidence le changement dans la perception de la menace qui a eu lieu des deux côtés dans la région au cours des dernières années. Il y a tout juste 10 ans, la mer Noire était présentée comme un modèle de coopération navale entre d’anciens adversaires. Les activités menées en collaboration, telles que BlackSeaFor et Black Sea Harmony, ainsi que la participation régulière de la Russie au programme Active Endeavor de l’OTAN, promettaient un avenir où tous les États riverains de la mer Noire travailleraient ensemble pour assurer la sécurité régionale et atténuer les menaces à la sécurité, comme la contrebande. Cette coopération a commencé à faiblir après la guerre russo-géorgienne de 2008, mais elle a été maintenue grâce aux efforts conjugués de la Russie et des membres de l’OTAN – en particulier la Turquie.