samedi 16 novembre 2019

Halloween est passé et la danse reprend

Article original de James Howard Kunstler, publié le 1er novembre 2019 sur le site kunstler.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr




C’est ainsi que Nancy Pelosi et Adam Schiff entraînent la République dans un dangereux ravin alors que le jour baisse et qu’ils élaborent une résolution de la Chambre avec des règles pour une enquête de style médiéval sur l’existence des fantômes. Le fantôme du jour, bien sûr, est le légendaire « lanceur d’alerte », un ectoplasme de la CIA identifié par tout le monde et son oncle dans le Marais comme étant Eric Ciamarella, 33 ans, un ancien employé de Joe Biden, un ancien employé de la Maison-Blanche d’Obama, une petite main du NSC et un « pion » de John Brennan profondément impliqué dans les manipulations ukrainiennes lors des élections en 2016, puis dans les médias depuis le début du gouvernement Trump.

L’Iran : Un pays que nous ne pouvons ignorer


Article original de Ugo Bardi , publié le 27 octobre 2019 sur le site CassandraLegacy
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Rapport de situation

Ugo Bardi donnant une conférence à l’Université de Téhéran, octobre 2019
L’Iran est un pays qui conserve une partie de la fascination autour de son histoire plongeant dans l’Antiquité quand il était à la fois fabuleux et très lointain. De nos jours, ce pays est resté quelque peu éloigné, mais c’est aussi un pays que l’on ne peut ignorer, car il a connu une série d’événements dramatiques, de la révolution de 1979 à la crise des otages, en passant par la guerre Irak-Iran de 1980 à 1988, et bien plus encore. La dernière convulsion politique a été la « Révolution verte » en 2009 qui s’est rapidement apaisée, mais le pays continue clairement à évoluer, surtout dans ses relations avec l’Occident. Il est impossible pour quiconque, y compris peut-être les Iraniens eux-mêmes, d’évaluer tout ce qui se passe dans leur pays. Certes, l’Iran est complexe, changeant, varié et fascinant, peut-être autant qu’à l’époque de Marco Polo où il était le centre des caravanes marchandes transportant la soie et les épices de Chine. Voici quelques notes d’un voyage à Téhéran où je suis resté une semaine en octobre 2019.

vendredi 15 novembre 2019

Pourquoi l’establishment élitiste est-il si obsédé par la viande ?

Article original de Brandon Smith, publié le 18 octobre 2019 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



Je ne sais pas combien de personnes l’ont remarqué, mais au cours des trois derniers mois, il a été impossible pour une personne de lancer une galette de hamburger de bœuf dans n’importe quelle direction sur la boussole sans lire un article sur les « effets destructeurs » de l’industrie carnée en termes de « changement climatique ». Il y a aussi eu d’innombrables articles grand public sur les bienfaits supposés énormes pour la santé d’un régime végétarien ou végétalien. Ce récit a culminé dans un raz-de-marée d’histoires sur les entreprises de viande à base de légumes comme Beyond Meat et leur ascension vers la célébrité sur le marché boursier. On dit dans la rue que les régimes à base de viande suivent la voie du Dodo, et bientôt, par nécessité environnementale, nous serons TOUS végétariens.

mardi 12 novembre 2019

Sur la corruption systémique

Article original de Dmitry Orlov, publié le 17 octobre 2019 sur le site Club Orlov
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

 

Le philosophe Slavoj Žižek a, entre autres, fait une distinction utile entre la violence subjective, qui a lieu entre les individus, et la violence systémique, qui est perpétuée par les institutions. Žižek est marxiste, et une partie de sa justification pour introduire cette distinction est de justifier la violence révolutionnaire comme moyen de s’opposer à la violence systémique des systèmes oppressifs. Cela peut fonctionner ou non, puisque la violence révolutionnaire est souvent elle-même systémique, née d’une idéologie qui dicte un changement radical d’une sorte ou d’une autre, alors que le résultat final d’un changement révolutionnaire selon les lignes marxistes est souvent un État totalitaire qui élève la violence systémique à un tout autre niveau. Peu importe ; je pense que la distinction est cependant utile.

dimanche 10 novembre 2019

L’art de la guerre selon la science des systèmes complexes

Article original de Ugo Bardi , publié le 3 octobre 2019 sur le site CassandraLegacy
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

La falaise de Sénèque comme arme stratégiquear Ugo  

La musique a toujours fait partie de l’effort de guerre : un moyen d’établir des connexions en réseau pour rendre le système de combat plus résistant et plus efficace. Ici, une version particulièrement efficace : « La guerre sacrée » chantée par Elena Vaenga. Je ne dirais pas que les Soviétiques ont battu les Allemands lors de la seconde guerre mondiale parce qu’ils avaient une meilleure musique, mais cela a sûrement dû aider.



Jusqu’où vont-ils aller ?

Article original de James Howard Kunstler, publié le 25 octobre 2019 sur le site kunstler.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


Maria Butina
CBS-News a apporté un autre seau d’eau boueuse à l’équipe du coup d’État dimanche soir avec un reportage de 60 minutes sur Maria Butina, une jeune fille russe ambitieuse qui a travaillé sur le circuit américain de la NRA de la manière la plus publique possible pour devenir une star genre bombe sexuelle au moment précis de l’histoire où l’État profond américain voulait renforcer son imaginaire, comme le disait Lesley Stahl, autour de « la Russie qui s’ingérait dans notre processus électoral ».

vendredi 8 novembre 2019

La débâcle syrienne est en fait un chaos bien planifié

Article original de Brandon Smith, publié le 16 octobre 2019 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr




Depuis de nombreuses années, j’ai concentré une quantité considérable d’analyses sur le sujet de la Syrie [publiée en 2012, NdT], en mettant l’accent sur l’importance du pays pour les élites globales en tant que sorte de détonateur géopolitique ; le premier domino dans une chaîne de dominos qui pourrait mener à une guerre impliquant des puissances internationales. Je crois que cette guerre va se développer sur de multiples fronts, surtout sur le plan économique, mais elle pourrait très bien se transformer en une guerre meurtrière impliquant de nombreux acteurs.